Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’art, de mes artistes préférés, de ceux qui m’inspirent et éveillent mon âme !

Je suis une passionnée d’art, de mon adolescence dans les musées à aujourd’hui, cela ne m’a pas quitté, je voyage comme beaucoup à travers une oeuvre d’art dont j’ai le coup de coeur.

Je suis attirée par les couleurs, la précision qui amène à une certaine fluidité et enfin du sens, le modernisme, les contrastes, la poésie parfois, le romantisme et tout ce qui peut évoquer LA VIE et l’ACTUALITE.

Je suis une amoureuse de certains artistes qui ont marqué la période classique de l’histoire de l’art :

– Le nouveau réalisme avec Niki de St Phalle

– Le surréalisme avec Salvadore Dali

– L’art abstrait avec Sonia Delaunay

– L’Art Nouveau avec Gustav Klimt

– Le Fauvisme avec Henri Matisse

Même si j’ai commencé par découvrir l’art dans les musées, on m’a d’autre part transmis cette sensibilité et cette passion pour la nouveauté et la tendance, j’aime beaucoup reconnaître un artiste pour son originalité ! Le concept de “briser les codes” et d’être au coeur de son art de nos jours est exceptionnel et me passionne !

Aujourd’hui, j’adore la vérité des sculptures animales et sauvages de Richard Orlinski.

Il est totalement en accord avec sa réalité et celle d’Aujourd’hui finalement, ses animaux sauvages évoquent son enfance chaotique et cabossée. L’art de Richard Orlinski m’émeut beaucoup tant ses petits animaux sont forts et pleins de vie et d’envie !

Les oeuvres de Richard Orlinski sont travaillées avec précision et fermeté, on est dans la réalité d’un artiste qui a envie de briser les codes avec son histoire dont il s’inspire pour créer. Personnellement, ça me touche énormément. Je ne trouve pas plus sincère que de s’inspirer de son enfance aussi intelligemment et finement !

J’ai eu la chance d’aller à l’inauguration de son Pop-Up store cet hiver, j’ai été transportée par l’énergie qui régnait au cours de cet événement.

Mr Orlinski est branché, pointu et avant-gardiste jusqu’au son !

Riche de sa culture qu’il retranscrit dans ses sculptures en résine, en l’aluminium et en marbre, il élargit sa vision d’aujourd’hui avec des sons américains remixés et des duos avec des rappeurs très connus dans l’univers Electro, Rap & R’N’B américain (Eva Simons, Akon, Scott Storch, Pharell Williams…).

On retrouve toujours cette pointe avant-gardiste et la précision des détails que ce soit en terme de Pop Art / de musique, les formes et les thèmes de Richard Orlinski sont uniques. Très connecté avec son enfance, il représente une des plus grande réussite de l’Histoire de l’Art contemporain d’aujourd’hui.

Concrètement, il a brisé tous les codes imposés dans l’Histoire de l’Art Contemporain pour imposer son style avec finesse et luxure.

Aujourd’hui, il est exposé et vendus dans les destinations les plus variées et dans le monde en commençant par Paris:

En effet, à Paris on peut acheter ses oeuvres d’art dans son Pop-Up (68  rue du Faubourg St honoré)

Il est également exposé à Aspen (US), Val d’Isère, Courchevel, Cannes, St Tropez… et plus encore puisqu’on peut découvrir  ses collections privées dans le monde entier dont aux Galeries Bartoux (France, Londres, New York, Singapour)

Sa pièce phare ? Le Wild Kong

Ses Matériaux de travail ? La résine en premier puis le bronze, le marbre, le cristal, l’aluminium et le chocolat !

Ses collaborations ? Le chocolatier Jean-Paul Hévin, le chef Frédéric Anton, l’orfrèverie Christofle et le parc Disneyland Paris.

Sa clientèle ? Des stars du cinéma et de la musique entre autres telles que Sharon Stone, Pharel Williams…

Ses oeuvres me touche beaucoup, il fait parti de mes artistes actuels favoris pour ce qu’il a imposé avec son histoire, son vécu et son travail riche en terme de diversités et d’originalité.

Très récemment, j’ai découvert au musée d’Art Moderne un artiste chinois partisan de l’art abstrait qui s’appelle Zao Wou-Ki (1920_2013)

On dit qu’il faut contempler ses tableaux pour y trouver sa propre interprétation.

Les toiles de ce peintre m’ont séduite car son travail est finalement très juste, caractérisé lui aussi par beaucoup de finesse, il retrace à travers des tableaux de grand format (peinture & encre) l’histoire de sa vie, ses inspirations (Claude Monet, Henri Matisse…) avec beaucoup de courage et d’originalité.

C’est pour cela que j’ai beaucoup aimé cette exposition actuelle qui s’appelle “L’Espace est Silence”.

En fait, l’artiste Zao Wou-Ki m’intéresse pour toutes ses émotions et ses passions qu’il inclut dans ses peintures.

Partagé entre la culture française et américaine, son inspiration est aussi vaste que sa palette de couleurs. Des rencontres ont marqué sa vie (Edgar Varèse, Henri Michaux), ce qui donne vie à ses toiles qui peuvent être perçues différemment en fonction de l’angle d’observation. Aussi, il a construit son art en soutenant l’idée  “ce qui existe pour les yeux et ce qui ne se voit pas”.